Jean-Hugues Busslinger

Un PPP garanti la défense des intérêts publics et se révèle une solution «gagnant–gagnant» pour la collectivité publique et l’économie.

Communications médiatiques

Les PPP sont bien établis. Smart City entend désormais promouvoir les «villes intelligentes»

19.06.2019

Désormais bien établis en Suisse, les partenariats public-privé (PPP) sont de plus en plus souvent conclus pour des infrastructures ou des services publics. L’approche Smart City, qui présente de nombreuses similitudes avec les PPP, vise à rendre les villes plus efficaces, technologiquement plus avancées, plus vertes et plus inclusives socialement.

Communiqué de presse relatif à la conférence publique de l'Association PPP Suisse du 19.06.2019:
"Smart City: solutions intelligentes et en partenariat pour le futur de nos villes"

Downloads

Lors de sa dernière séance d’information publique dédiée au thème «Smart City», l’Association PPP Suisse fondée en 2006 a cessé ses activités. L’association s’était fixé comme objectif d’ancrer en Suisse les partenariats public-privé en tant que modèle de réalisation possible pour les missions de service public et de favoriser la standardisation. Également basée sur les partenariats, l’approche Smart City vise une durabilité écologique, économique et sociale notamment dans les villes et présente de nombreuses similitudes avec les efforts fournis par l’association. D’après les dernières estimations, la Suisse comptera environ dix millions d’habitants en 2045, la majorité d’entre eux dans des grandes villes.

Smart City est un terme générique désignant des concepts de développement globaux qui visent à rendre les villes plus efficaces, technologiquement plus avancées, plus vertes et plus inclusives socialement. Ces concepts regroupent des innovations techniques, économiques et sociales.

Selon Christian Geiger, président de l’association Smart City Hub Switzerland, des mesures sont nécessaires pour maintenir la qualité de vie et l’attractivité de la Suisse. Selon ce dernier, elles ne pourront être prises qu’en partenariat entre la société, la politique, l’administration et l’économie.

Nouvelles impulsions pour les villes et davantage de qualité de vie et d’attractivité

Smart City Hub Switzerland a été fondée durant l’été 2018 par les villes de Saint-Gall, Winterthour, Zoug et Zurich ainsi que par les CFF, Swisscom et la Poste Suisse. Plusieurs villes ont rejoint l’association dans les derniers mois, à l’instar de Bâle, Wil SG, Ittigen, Aarau, Lenzbourg, Lucerne et Schaffhouse. D’autres réfléchissent à une adhésion, dont des villes de Suisse romande et du Tessin. L’association a pour objectif de promouvoir la thématique Smart City au travers de projets concrets dans toute la Suisse. L’une des tâches essentielles de Smart City Hub Switzerland consiste également à soutenir ses membres dans la mise en œuvre de projets publics et privés.

Responsable par intérim du programme Smart City auprès des CFF, Philippe Stadler Benz a souligné qu’avec leurs offres de mobilité en réseau, leurs infrastructures développées dans toute la Suisse et des quartiers étendus et bien situés, les CFF peuvent contribuer notablement à une Suisse intelligente. Conscients de cette responsabilité économique, ils souhaitent devenir les partenaires des cantons, des villes et des communes dans le développement de villes intelligentes.
Au printemps 2019, le canton de Bâle-Ville et les CFF ont inauguré le Smart City Lab Basel dans le quartier de Wolf, situé à quelques minutes de vélo au sud de la gare de Bâle CFF. Ce Lab permet aux partenaires des milieux économiques, scientifiques et administratifs de développer et de tester des solutions novatrices pour la ville de demain, ainsi que pour améliorer la qualité de vie et la compétitivité de toute la Suisse. D’ici à 2024, le Smart City Lab Basel proposera un espace de 160 000 m² pour des projets pilotes destinés aux villes intelligentes. Il rapprochera les idées, les compétences et les personnes afin de relever les défis actuels et futurs. La mobilité et la logistique sont ses thèmes prioritaires. De premiers partenariats sont déjà en cours dans les domaines de la logistique urbaine, de la gestion de l’éclairage, de l’énergie, du paiement des transports et des données en 3D.

Les PPP bien établis, l’Association PPP Suisse cesse ses activités

Président de l’Association PPP Suisse, Lorenz Bösch a souligné lors de l’assemblée générale organisée à Berne que les PPP sont aujourd’hui bien implantés en Suisse et de plus en plus souvent envisagés dans le cadre de grands projets. Pour ce dernier, les publications et manifestations de l’association y ont grandement contribué ces dernières années.
Dans certains domaines, la standardisation des PPP est solidement établie. Grâce aux efforts de l’association, les éléments clés des partenariats public-privé ont été intégrés et adoptés comme directives contraignantes par la Confédération, la Conférence des achats de la Confédération et de nombreuses autres administrations. Le savoir acquis avec l’aide de nombreux experts est accessible au public. L’association a ainsi atteint, pour une bonne part, les objectifs qui lui avaient été fixés. Elle va cesser ses activités à la fin du mois.

Le savoir acquis par l’association ainsi que ses publications resteront accessibles au public par l’intermédiaire de la Société suisse des sciences administratives SSSA (www.sgvw.ch).

 

Plus d'informations:

Lorenz Bösch, président de l'Association PPP Suisse 
Heinz Gut, directeur de l'Association PPP Suisse 

 

Tel. 079 426 54 19
Tel. 079 400 57 09

 

Downloads

Communication médiatiques (français / deutsch italiano)

Exposé Dr. Christian Geiger (deutsch)

Exposé Philippe Stadler Benz (deutsch)

Revenir | Ajouter un commentaire

Commentaires

Veuillez calculer 3 plus 6.*